Titre

Entre Merveille et Machine. De l’image de nigromance à l’engin mécanisé : l’automate au Moyen Âge

Auteur Vincent Deluz
Directeur /trice Olivier Collet
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Ce travail de thèse s’intéressera en particulier aux images et engins médiévaux mécaniques, principalement mus par une force propre ; autrement dit aux automates pensés, fabriqués ou imaginés au cours du Moyen Âge, en Occident. Cette étude se voulant pluridisciplinaire, je mettrai à profit une approche littéraire, historique, technique et philosophique afin de dresser le portrait des automates du Moyen Âge. Pour ce faire, j’étudierai des matériaux divers et une documentation variée, qui n’ont pas encore été exploités jusqu’à présent, ou peu dans bien des cas, de la littérature courtoise à la littérature technique en passant par les vestiges archéologiques et l’iconographie. Croiser les sources me permettra notamment de comparer la fonction littéraire des automates dans les romans avec la place qu’ils prennent effectivement dans la société médiévale, ainsi que de rendre compte de l’évolution du discours à leur sujet au fur et à mesure des avancées techniques et de leur diffusion en Occident.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing