Titre

Les "miroirs" allemands et français de la fin du Moyen-Âge destinés à l'éducation des jeunes femmes

Auteur Mirko PINIERI
Directeur /trice Prof. René Wetzel
Co-directeur(s) /trice(s) Prof. Emmanuel Sander
Résumé de la thèse Ce travail de thèse se concentre sur les "miroirs" de femmes, textes didactiques et à visées édifiantes, du XIIIe au XVIe siècle. Il s’agit de s’interroger sur la fonction vulgarisatrice de ces textes destinés à l’éducation de jeunes dames. Le miroir est à considérer comme une surface de projection constituant la métaphore du processus de reconnaissance dans une perspective des sciences cognitives. En effet, le miroir, sous-genre littéraire de la littérature didactique, sert d’indicateur de norme et transmet le modèle auquel les lectrices et les lecteurs doivent se « mirer ». Dans cette optique, ce travail a pour but de réfléchir sur les mécanismes littéraires et didactiques exploités par les moralistes de la fin du Moyen-Âge, afin de constituer l’image de la femme idéale. De plus, il s’agit de se concentrer sur la fonction de l’analogie, considérée par les spécialistes des sciences cognitives comme « l’essence de la pensée humaine » (D. Hofstadter, E. Sander). Le savoir transmis par les miroirs se construit sur des analogies qui élaborent une éthique féminine répondant aux codes sociaux et moraux de la fin de l’époque médiévale.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse 2024
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing