Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Les masculinités médiévales

Dates

Automne 2021

Organisateur(s)

Dre Anne Lydie Dubois, UNIGE,

Dre Noëlle-Laetitia Perret, UNIFR

Intervenant(s)

Prof. Thomas Späth, UNIBE

Prof. Frédéric Cousinié, Université de Rouen, France

Dre Isabel Davies, Birkbeck University London

Description

Le champ de recherches associé aux études genre est trop souvent perçu comme entièrement dévolu à la recherche sur les femmes, les sexualités et les inégalités ainsi que les discriminations liées aux identités sexuées. C’est oublier que le genre renvoie à un système hiérarchique souvent binaire, où les identités sexuées des hommes et des femmes sont pensées en regard, sans cesse comparées, en particulier dans les écrits médiévaux. En tant que constructions culturelles et sociales, ces identités sont en dialogue constant. À ce titre, une compréhension fine des problématiques liées aux rôles sociaux de sexe ou aux orientations sexuelles ne peut se passer d’un examen de la manière dont, dans une société donnée, se conçoivent tant la masculinité que la féminité. L’historiographie traditionnelle, qui s’est longtemps consacrée uniquement aux hommes, les considérait comme « universels » plutôt que comme masculins. Il s’agit désormais de les rendre visibles au contraire en tant qu’êtres sexués, au même titre que les femmes, afin d’apporter un éclairage supplémentaire à l’histoire des femmes et du genre. Car, le masculin aussi a une histoire, sa définition change et évolue avec le temps, comme viennent nous le rappeler de nombreuses publications telles que l’Histoire de la virilité (Corbin et al.) ou l’Histoire des pères et de la paternité (Delumeau-Roche).

L’atelier s’appuiera notamment sur le travail d’Anne-Lydie Dubois, dont la thèse a été soutenue avec succès à l’Université de Genève en 2019 et sur les compétences de plusieurs spécialistes invité·e·s. Les doctorant·e·s seront invité·e·s à présenter des aspects de leur recherche qui gagneraient à être envisagés à la lumière d’une réflexion sur la construction des identités masculines. Une journée divisée en deux parties :

- Présentation interactive de la part de trois ou quatre invité·e·s, (Dr. Anne Lydie Dubois, Prof. Thomas Späth, Isabel Davis (sous réserve), Frédéric Cousinié (sous réserve)

- Atelier de discussion autour de cas proposés par les doctorant·e·s, avec la participation de Gabriel Cholette, post-doctorant, Université de Montréal.

Lieu

Université de Genève

Information
Places

26

Délai d'inscription 15.09.2021
short-url short URL

short-url URL onepage